Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance        

L’entretien du mois :
«Il restera de toi ce que tu as donné...»
ou l'écho d'une vie consacrée aux autres

Mme Kristina Alexandersson
répond à nos questions

  • A la table d'Hailé Sélassié: empereur d'Ethiopie...
  • «Mes parents étaient missionnaires au Libéria,
    "le tombeau de l'homme blanc"...»
  • «Ma vie a été multiculturelle.»
  • «J'avais toujours été celle qui venait d'ailleurs...»
  • "Famille d'accueil" pour des personnes âgées.
  • «On peut rester jeune de cœur même dans le plus grand âge...»
  • «Je préfère vivre en France qu'en Suède !»
  • «Je me reconnais dans les Bretons et m'identifie à eux!»
   
 
Dans ce numéro...
 
Editorial : «Des pierres sur notre chemin...».
Interview : «Il restera de toi ce que tu as donné...»
ou l'écho d'une vie consacrée aux autres - Mme Kristina Alexandersson
répond à nos questions

Un signe de reconnaissance...
Echos du Poher :
- Plévin : L'exploitation de la pierre bleue de Tremez menacée?
- Kergloff : De la boxe thaïlandaise... à l'aide humanitaire
Rubrique historique : 1836-1903: Louis Quintin, un explorateur carhaisien méconnu
Conseils pratiques
Mots d'enfants
La pension de reversion
Economie et société :La gratuité...
une valeur essentielle de toute économie
Histoire authentique : Deuxième Guerre Mondiale: Le "simplet du village" risqua sa vie pour sauver des victimes du nazisme
Nouvelles brèves
Coup de bélier écologiste dans la lutte bretonne...
Sans le livre, il serait mort...
Paroles de sagesse
Conseil du médecin : La soupe et la santé
Quelques échos du Centre Missionnaire...
 

 
Retrouvez les derniers n° de Regard d'ESPERANCE
 

Archives

 

 
Découvrez le Centre Missionnaire...
 

 
Revues publiées au Centre Missionnaire...
 

 
Pour nous contacter...
 
 

«J’avais toujours été l’étrangère, celle qui arrivait avec son accent: suédoise en Afrique, «africaine» en Suède, suédoise en France… Toujours déracinée, j’ai vécu 18 déménagements dans ma vie.
A un moment donné, j’ai ressenti le besoin de m’enraciner, de m’intégrer dans la société du pays où nous vivions.
Je me sens aujourd’hui bretonne; même quand je lis des livres un peu humoristiques sur les traits des Bretons ou des Français, je m’y reconnais et m’identifie à eux!», nous a confié Kristina Alexandersson...

 

 
Editorial par Y. Charles
«Des pierres sur notre chemin...»
«On peut bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent notre route. »
Combien de pierres y aura-t-il sur notre chemin dans les mois et années qui viennent ?
Nul ne le sait !
Petits cailloux, pierres disséminées ou tombereaux déversés,
nous en rencontrerons tous à un moment ou à un autre.
Qu’en ferons-nous ? ...
 

 
Regard sur notre temps par S.C.
Coup de bélier écologiste dans la lutte bretonne...
Le monde du gouren – et plus largement, celui de la culture bretonne– retient son souffle en attendant le 8 février… date où le tribunal de Brest rendra son verdict sur cette «Affaire du maout» qui défraye la chronique et enflamme les esprits depuis plusieurs semaines.
Les faits, pour mémoire: une association parisienne de défense des animaux, menée par un certain Stéphane Lamart et soutenue par la fondation Brigitte Bardot, a porté plainte contre la fédération de lutte bretonne pour «mauvais traitement à animal»...