Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance       Agrandir...  

L’entretien du mois :
La situation générale est grave !
Le "vieux" sage
parle sans "langue de bois"...


Un entretien avec M. François Kersulec

  • «L'argent est devenu le but... au détriment de la vie humaine»
  • «L'Europe se disloque sous nos yeux...»
  • «Une nouvelle nuit du 4 août se profile...»
  • L'agriculture bretonne se délocalise...
  • «Le Centre-Bretagne doit prendre en main son destin...»
  • Doux: les raisons d'un quasi naufrage...
  • «Notre production laitière est d'une qualité indiscutable...»
  • «On doit reconstruire la société... en partant de l'homme...!»

Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance  
 
Dans ce numéro...
 
Editorial : «Madame... t'as que faire gym!»
Interview : La situation générale est grave ! Le "vieux" sage parle sans "langue de bois"... - Un entretien avec
M. François Kersulec
 
Les chemins de Brocéliande passent par Carhaix...

Echos du Poher :
- Poullaouën : Promenades d'arrière-saison...
- Treffrin : Depuis 1954, l'aventure se poursuit...

Rubrique historique : En 1731, un violent incendie ravageait
l'hôpital de Morlaix
Conseils pratiques
Mots d'enfants
Logement loué : quelques droits et obligations...
Economie et société :
La capitale du Poher :
un cœur qui bat ou qui meurt ?
Histoire authentique :
Affolée, elle vit la voiture plonger dans la rivière avec ses trois enfants à bord !
Nouvelles brèves
Réchauffement climatique :
le feuilleton de l'été

Sur un marché du Chili, il déchirait rageusement les pages d'un livret !

Paroles de sagesse
Conseil du médecin : Dr Emile Louédin
Hypertension : des traitements
parfois excessifs
Quelques échos du Centre Missionnaire...
 

 
Retrouvez les derniers n° de Regard d'ESPERANCE
 
Archives
 

 
Découvrez le Centre Missionnaire...
 

 
Revues publiées au Centre Missionnaire...
 

 
Pour nous contacter...
 
 

«Je ne suis pas né dans un nid douillet, ni n’ai été élevé avec des cailles rôties. Peut-être est-ce une chance?... un handicap quand même. Vacillant, souvent écrasé par le poids d’un milieu lui-même dominé, une formation insuffisante, des pérégrinations professionnelles… j’ai essayé de rendre une copie propre, même si elle est courte. La note, après?... Que ceux qui n’ont rien tenté…» nous a confié M. François Kersulec.
Les années, et les décennies, ne l’ont pas changé!
M. François Kersulec a ce regard vif de toujours, dont les éclats parfois un rien malicieux accompagnent la fulgurance de la pensée et des mots…
L’homme est manifestement à l’image de son propos, à la fois idéaliste – et même, par instants, poète – mais tout autant homme de terrain, car homme de la terre, dans l’âme, le cœur et les mains; homme de réflexion et d’action; pétri des convictions humanistes qui ont fondé ses combats et ses entreprises, et que ni les ans ni les échecs ou les succès n’ont entamées.
Si «Regard d’Espérance» a voulu aller pour la troisième fois à sa rencontre –vingt ans après un premier interview – c’est parce que F. Kersulec est un témoin. Sa vie n’est pas seulement une histoire singulière et rare, elle est l’histoire de la Bretagne rurale contemporaine, vécue aux carrefours des phénoménales mutations qui ont fait passer nos campagnes d’une civilisation à une autre, d’un monde à un autre, à marche forcée: cinquante ans pour franchir deux siècles d’évolution, entre miracle économique et drames humains, rires des uns et pleurs des autres…
...
LIRE LA SUITE...

(Entretien recueilli par Samuel Charles)

Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance

Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance
Editorial par Yvon Charles
«Madame... t'as que faire gym !»
Ce matin-là, l’enseignante était préoccupée... Elle soupira et dit tout bas pour elle-même: «Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire?»
Elle avait devant elle une cinquantaine d’élèves de deux à cinq ans dont il fallait s’occuper... car un collègue absent n’avait pas été remplacé!
C’est alors qu’une petite voix joyeuse se fit entendre:
«Mais, madame, t’as que faire gym, c’est facile, ça!»
Nathan, au premier rang, avait perçu la réflexion de l’institutrice, et voulait lui venir en aide, les yeux pétillants, un large sourire éclairant son visage, comme toujours.
Car ce petit garçon de quatre ans, toujours joyeux, était connu à l’école maternelle pour sa gentillesse, ses remarques positives et encourageantes...
Après un instant de réflexion, la maîtresse lui répondit avec le même entrain: «Bonne idée, Nathan», et ainsi ce fut.
Ce petit bonhomme accomplissait chaque jour, sans le savoir, sa B.A....
...
LIRE LA SUITE...
Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance

Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance
Regard sur notre temps par S.C.
Réchauffement climatique : le feuilleton de l'été
Décidément, la météo n’en finira jamais de nous plonger dans des abîmes de perplexité… et parfois de – tout relatif – désespoir!
Je ne veux pas tant parler ici de ces mois du printemps – et de juillet – où l’on aurait pu croire que le calendrier avait rebroussé chemin: après un mois de mars quasi estival – et qui a sitôt fait crier à la sécheresse, à la canicule, aux désastres du réchauffement climatique (etc.) – l’on aurait dit que l’hiver et l’automne succédaient à cet été prématuré et sans lendemain!
Mais il y a bien plus surprenant: une équipe de chercheurs de «l’Institut du Climat» de Padoue, a publié dans la très scientifique revue «Climatic change» le résultat de la remarquable étude qu’elle a menée sur de non moins remarquables travaux météorologiques conduits de 1654 à 1670 par le roi Ferdinand II de Médicis, grand-duc de Toscane, et le physicien Toricelli, co-inventeurs des premiers thermomètres à alcool…
...
LIRE LA SUITE...
Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance

Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance