Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance        

L’entretien du mois :
Des stalags nazis... aux prisonniers de l'alcool :
une vie au secours des autres...

M. Albert Trubert répond à nos questions

  • Rescapé de Rawa-Ruska...
  • L'horreur du "Triangle de la mort"
  • L'histoire s'efface... il ne faut pas oublier!
  • «Le négationnisme... c'est abominable!»
  • Un pionnier dans Lorient dévasté.
  • «Il ne faut jamais proposer un verre à un ancien buveur.»
  • «On va "ramasser" des copains affalés sur le bitume»
  • «Les jeunes aujourd'hui se "shootent" à l'alcool»
  • 94 ans... un pasteur sur la brèche
   
 
Dans ce numéro...
 
Editorial : Quand l'habitude rend aveugle...
Interview : Des stalags nazis...
aux prisonniers de l'alcool:
une vie au secours des autres... - M. Albert Trubert
répond à nos questions

Centre-Ouest-Bretagne : un «pays» à la croisée des chemins...
Echos du Poher :
- Treffrin : La Bretagne : l'autre pays du foie gras ?
- Poullaouën : M. Le Guillou : des photos pour ne pas oublier
Rubrique historique : En 1718 à Cléden-Poher :
Les noces mouvementées de l'héritière du manoir du Ster
Conseils pratiques
Mots d'enfants
Voitures et camionnettes
accidentées

Economie et société :
Japon :
Une crise économique... et bien plus !

Histoire authentique :
Six skieurs perdus dans le Vercors :
«S'ils ne trouvent pas rapidement le passage vers la vallée, ils sont perdus !»
Nouvelles brèves
Un mystérieux bienfaiteur
frappait à sa porte...
Un espoir dans la tempête
Paroles de sagesse
Conseil du médecin : Radiographies, scanners...
règles de prudence
Quelques échos du Centre Missionnaire...
 

 
Retrouvez les derniers n° de Regard d'ESPERANCE
 

Archives

 

 
Découvrez le Centre Missionnaire...
 

 
Revues publiées au Centre Missionnaire...
 

 
Pour nous contacter...
 
 

«En 1942, je me suis évadé du Stalag IIIB de Fürstenberg-sur-Oder, mais j'ai été repris huit jours après à Berlin, et transféré en Ukraine au camp de Rawa-Ruska: huit jours de wagon à bestiaux, toujours debout, entassés à 83 par wagon avec une boule de pain et 250 g de saindoux pour tout le voyage…
L’officier allemand qui m’avait jugé, m’avait dit, en me demandant de chercher la localisation du camp de Rawa-Ruska sur une carte de l’Europe accrochée au mur : «On y va, mais on n’en revient pas,» nous a confié le pasteur Albert Trubert...

 

 
Editorial par Y. Charles
Quand l'habitude rend aveugle...
«Durant presque tout le XIXe siècle les préparatifs aux grandes opérations étaient d’une effrayante simplicité. Le patient arrivait dans la salle d’opération, enlevait ses pantalons et ses sous-vêtements, et grimpait sur la table d’opération. Le chirurgien tombait la veste, retroussait ses manches de chemise, sortait ses instruments d’une serviette ou d’une armoire, et commençait son travail. Si le chirurgien désirait faire examiner quelque chose à ses étudiants à l’intérieur des organes, il les faisait avancer et mettre leurs mains infectées dans l’abdomen stérile du patient.
Naturellement, la mortalité était effrayante en chirurgie.»...
 

 
Regard sur notre temps par S.C.
Un mystérieux bienfaiteur frappait à sa porte...
Herman Smithey aurait tout d’abord pu se croire victime d’une mauvaise plaisanterie: le 23 décembre dernier, on avait sonné à la porte de son modeste logement de Kansas City, aux Etats-Unis, et il se trouvait maintenant face à un homme déguisé en père Noël…Mais H. Smithey est atteint, à 47 ans, d’un grave cancer et n’a pas le cœur à rire, d’autant que son salaire de policier ne lui permet pas de payer le lourd traitement qu’il doit subir.
Or, voici justement que le mystérieux «Père Noël» lui tend une liasse de 20 billets de 100 dollars, lui adresse quelques mots chaleureux d’encouragement, puis s’en va comme il est venu, sans laisser d’adresse !...