Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance       Agrandir...  

L’entretien du mois :
L'appel de la forêt !
Une vie au milieu des cerfs, des biches...

M. Nicolas HARDY répond à nos questions

  • «Au début, on venait à travers champs...»
  • 150 cerfs et daims peuplent les 6 vallées du Stérou...
  • «Quand le brame résonne la nuit dans la forêt,
    cela vous remue le sang !»
  • A la découverte de la vie sauvage,
    sur les pas d'un connaisseur...
  • Regard de spécialiste sur le retour du cerf au Centre-Bretagne.
  • Au-delà d'un lieu enchanteur :
    regard sur une vie de labeur et d'astreinte...
  • Au confluent de l'agriculture et du tourisme
    en Argoat... propos d'un homme de terrain
   
 
Dans ce numéro...
 
Editorial : «Sous leurs fardeaux ils ploient...»
Interview : L'appel de la forêt !
Une vie au milieu des cerfs, des biches... - M. Nicolas Hardy
répond à nos questions

Quand le "Camp d'Arthus" sortira du bois...
Echos du Poher :
- Poullaouën : D'Hermès à l'ancienne quincaillerie :
La passion du cuir
- Treffrin : " Fauves de Bourgogne " :
Treffrin représenté au championnat de France
Rubrique historique : En 1742 : une agression tragique
sur la route du Faouët
Conseils pratiques
Mots d'enfants
Voies communales :
devoirs et obligations
Economie et société :
Qu'y a-t-il derrière
l'incroyable réussite d'ikea ?
Histoire authentique :
1980, à l'île de Ko-Kra...
Seul, il affronta les pirates thaïlandais pour sauver des malheureux !
Nouvelles brèves
Ötzi est-il bien mort comme on le croyait ?
Une parole d'espérance dans un camp de concentration
Paroles de sagesse
Conseil du médecin :
Chocolat: des effets bénéfiques pour le cœur
Quelques échos du Centre Missionnaire...
 

 
Retrouvez les derniers n° de Regard d'ESPERANCE
 
Archives
 

 
Découvrez le Centre Missionnaire...
 

 
Revues publiées au Centre Missionnaire...
 

 
Pour nous contacter...
 
 

«Comme chez les êtres humains, les animaux ont leur caractère individuel. Il en est de sensibles, des émotifs, des cruels, des combatifs, des discrets, des prétentieux, des effrontés…
Nous avons eu un cerf meurtrier. Le cerf meurtrier n’est pas forcément le plus fort lors du rut, mais il laisse passer ces moments et attaque l’autre par surprise, à la mangeoire, par exemple. Ce cerf m’en avait tué deux autres...», nous a expliqué M. Hardy.
Sa haute silhouette à la démarche presque nonchalante, son pas allongé et posé, l’accueil convivial qu’il vous réserve, ses paroles mesurées et réfléchies, au débit paisible… tout laisserait voir en M. Hardy un homme habité par la même sérénité naturelle que son vaste parc du Stérou ; un homme qui noue le contact humain avec aisance, et trace son chemin avec assurance...

 

 
Editorial par Y. Charles
«Sous leurs fardeaux ils ploient...»
«…et leur donner un peu de joie, quand sous leurs fardeaux ils ploient…»
Les voix claires, jeunes auxquelles se joignaient quelques autres plus graves, se faisaient entendre… Encore quelques pas et l’on découvrait, autour d’un feu de camp, des scouts chantant de tout leur cœur, dans la joie, la fraternité.
Il est vrai que beaucoup de chants scouts sont empreints de profonde humanité et appellent au partage, à l’amitié.
«…et leur donner un peu de joie, quand sous leurs fardeaux ils ploient…»
Que de fardeaux en effet pèsent sur les épaules et sur les cœurs de nombreux hommes et femmes de tous âges...
 

 
Regard sur notre temps par S.C.
Ötzi est-il bien mort comme on le croyait ?
L’information, toute récente, est des plus troublantes: Ötzi ne serait pas mort comme on nous l’avait dit!
L’on nous a trompés… En tous cas, l’on s’est trompé… à moins que ce soit maintenant qu’on se trompe ?
Rappelons-nous les faits : Ötzi, c’est cet homme que deux randonneurs découvrirent mort, dans les Alpes du Tyrol autrichien, voici 19 ans… mais dont le décès remonterait à 5300 ans.
Retrouvé avec armes et bagages en parfait état de conservation, dans le glacier du Similaun, à 3200 mètres d’altitude, l’homme du néolithique n’a cessé d’être examiné sous toutes les coutures…