Centre Missionnaire Carhaix - Regard d'Espérance       Agrandir...  

L’entretien du mois :
Quand un député se livre avec simplicité...
M. Christian Ménard, député-maire, répond à nos questions

  • Regard sur 8 années à l'Assemblée Nationale...
  • Le député plonge pour sauver un homme qui se noie...
  • «La piraterie maritime en Afrique a des
    conséquences économiques en Bretagne...»
  • Négociations à Djibouti...
  • Le député... élu local ou parisien ?
  • «Ce sont les petits résultats humains qui font les plus grandes joies...»
  • «Il y a des coups donnés par derrière qui sont difficiles à accepter...»
  • «Travailler ensemble, au-delà des clivages habituels.»
  • «Carhaix est un nœud central... son avenir est là.»
   
 
Dans ce numéro...
 
Editorial : «Je voulais simplement aider, c'est tout.»
Interview : Quand un député
se livre
avec simplicité... - M. Christian Ménard, député-maire,
répond à nos questions

Si chaque Noël était conté...
Echos du Poher :
- Le Moustoir : C'était hier... Madame Dauphin se souvient
- Cléden-Poher : L'épicerie-boulangerie ouvre à 7h30...
Rubrique historique : 1775 à Carhaix... des entrepreneurs acculés à la faillite.
Conseils pratiques
Mots d'enfants
Succession:
Accepter ou renoncer ?
Economie et société :
Le foie gras :
Plus que jamais une tradition française
Histoire authentique :
1942... en Bohême: un Noël en famille
sous la menace de la déportation à Auschwitz !
Nouvelles brèves
«J'étais bien mieux au fond de la mine...»
Il fut bouleversé par la lecture
du livre qu’il avait volé
Paroles de sagesse
Conseil du médecin : Dr Emile Louédin
Une perte de poids à traiter énergiquement
Quelques échos du Centre Missionnaire...
 

 
Retrouvez les derniers n° de Regard d'ESPERANCE
 
Archives
 

 
Découvrez le Centre Missionnaire...
 

 
Revues publiées au Centre Missionnaire...
 

 
Pour nous contacter...
 
 

«Le mandat local – maire d’une petite commune – me paraît indispensable pour un député. C’est pourquoi, j’ai toujours été favorable à une forme de cumul limité des mandats: un mandat national ou régional et un petit mandat local...
Cela permet de rester au plus proche des réalités du terrain, des problèmes concrets des personnes. Sinon, le risque est de s’enfermer dans une sphère parisienne où l’on est «cocooné», comme l’on dit, et où on perd très vite le sens des réalités», nous a confié M. Ménard.
Son nom a récemment fait le tour des médias, nationaux comme régionaux, et restera sans doute attaché à la Loi sur la piraterie maritime, dont il a défendu le projet à l’Assemblée nationale, en tant que rapporteur; une loi qui a été votée par les députés le 25 novembre…
En quelques années de mandat de député, Christian Ménard s’est fait connaître dans l’Hémicycle en s’attelant à des travaux d’envergure, avec la passion et la détermination qu’on lui connaît dans sa vaste circonscription du Finistère: rapport sur le Service de santé des Armées, lutte contre la piraterie internationale en mer…

 

 
Editorial par Y. Charles
«Je voulais simplement aider, c'est tout.»
C’était en 1925, à l’extrême nord-ouest de l’Alaska, l’un des lieux les plus reculés du monde.
La petite ville de Nome était comme chaque année totalement isolée durant le terrible hiver arctique.
Sur des centaines de kilomètres, il n’y avait alors qu’un seul médecin.
Quand le froid polaire survenait, la mer gelait et nul bateau ne pouvait accoster durant des mois.
Et c’est là que, soudain, se déclara une épidémie de diphtérie qui entraîna rapidement la mort de plusieurs enfants, étendant progressivement son emprise sur une partie grandissante de la population de la ville et des familles d’Eskimos alentour...
 

 
Regard sur notre temps par S.C.
«J'étais bien mieux au fond de la mine...»
«Parfois, je pense que j’étais bien mieux au fond de la mine, parce que toute cette situation me rend très nerveux et m’empêche de dormir…»
Cette étonnante déclaration a récemment été faite par Omar Reygadas, l’un des 33 mineurs chiliens sortis sains et saufs des galeries effondrées de la mine de San José d’Atacama, grâce à l’extraordinaire opération de secours organisée pour les sauver, et dont l’avancée a été suivie heure par heure dans le monde entier, durant des semaines.
O. Reygadas et plusieurs de ses camarades sont lassés de subir les surenchères médiatiques dont ils sont l’objet depuis leur sauvetage…