«J’ai été mordu par un crotale, l’année dernière…
L’alerte a été chaude. D’autant que quand vous débarquez aux Urgences un premier de l’an en disant qu’un crotale vous a mordu, c’est un peu la panique à bord…
J’ai dû faire plusieurs autres séjours à l’hôpital… Certains d’une journée, d’autres d’une semaine:
des morsures de vipères de chez nous, péliades et aspics – je ne sais plus combien, “quand on aime, on ne compte plus”…», nous a confié Pierre Quistinic.
Pierre Quistinic est un personnage ! Un vrai personnage… au sens d’authentique, sans fioritures, d’une pièce, comme un acier venu «brut de forge»…
Epaules carrées et silhouette de sportif, visage buriné dessiné par une courte barbe, regard droit et scrutateur qui se plante dans le vôtre avec une pointe de défi, et de malice que souligne un sourire qu’on jugerait un rien ironique… Et pourtant bienveillant et sympathique ! …

Télécharger l’article complet au format PDF